Accueil  |  Actualité  |  La Chine est sur le point de…

La Chine est sur le point de renforcer son emprise sur les Terres Rares

Sep 24, 2015

La Chine est sur le point de renforcer son emprise sur le marché international des Terres Rares depuis que les prix bas ont poussé le seul producteur Américain Molycorp au bord de la faillite.

La Chine est sur le point de renforcer son emprise sur les Terres Rares

La Chine - qui contrôle 95% de la production mondiale de Terres Rares et détient la moitié des réserves mondiales de ces métaux - contrôle l’export des Terres Rares depuis des années, en instituant des taxes à l’export pour booster sa propre industrie et empêcher l’épuisement de ses ressources naturelles.

En 2010, Beijing a réduit brusquement ses quotas à l’export, faisant exploser les prix et créant des perturbations à travers le monde.

Les prix étaient en train de grimper de façon spectaculaire quand Molycorp est entrée en bourse, et l’entreprise avait investit énormément dans les mines extractrices de Terres Rares. Quand les prix ont atteint des records en 2011, les investisseurs ont alors revendu d’un coup leurs parts.

Pour ajouter encore des difficultés à Molycorp, la Chine a supprimé en Janvier un quota à l’export sur les métaux de Terres Rares après avoir perdu un cas commercial à l’OMC. Et en Avril, Beijing a abandonné ses tarifs à l’export sur les minéraux, ce qui soutiendra les prix bas.

L’effondrement des prix ont poussé Molycorp à sa perte. L’entreprise a récemment annoncé une perte de 608 millions de dollars net annuel, et les actions ont jusqu’à présent  chuté de 57% cet année.

En attendant, Les compagnies Chinoises de Terres Rares sont toujours à la hausse - Inner Mongolia Baotou Steel a pour l’instant augmenté de 66% cette année dans la place boursière de Shangai, China Northern Rare Earth a bondit de 45% et China Minmetals Rare Earth de 32%.